Aujourd'hui, nous connaissons mieux les besoins naturels et fondamentaux des chevaux: vie au grand air, recherche de nourriture à base de fourrage, déplacements incessants, interactions sociales, besoin de sécurité. C'est pourquoi, il est souhaitable de les héberger de façon à répondre à leurs besoins spécifiques.

 

Pour y répondre, l'écurie active constitue une vaste plateforme (3000m2) drainée à l'intérieur de laquelle les chevaux vivent en groupe. Identifiés par une puce électronique placée sur un collier, ils ont accès à différents automates qui leurs distribuent l'alimentation (grain, foin, enrubanné) d'une manière fractionnée et personnalisée tout au long de la journée et de la nuit. Ces automates ainsi que les points d'eau sont espacés et disposés de façon à générer un maximum de déplacements.

 

Elle les préserve des pathologies respiratoires, digestives et comportementales (tics), conséquences du confinement prolongé au box.

 

De part la présence de juments et pour des raisons de sécurité, les entiers ne sont pas acceptés.

 

 

L'écurie active se compose de:

 

La surface dallée

3000 m2 de dalles drainantes.

 

Le dortoir

Le dortoir se site dans le bâtiment principal. C'est une grande surface avec matelas confortables, exclusivement dédiée au repos. Deux grandes entrées toujours ouvertes permettent à un dominé de sortir par une entrée si un dominant par exemple entre par l'autre.

 

Le distributeur d'aliments

Le distributeur d'aliments ou DAC permet de fractionner la ration et de l'individualiser. Chaque cheval peut ainsi avoir jusqu'à 12 repas par jour.

 

La porte sélective

La porte sélective, comme son nom l'indique, permet de sélectionner quel cheval  a droit à aller dans la surface dédiée au foin à volonté.

 

Les distributeurs collectifs de fourrage

Au nombres de deux, les distributeurs collectifs de fourrage sont de grands râteliers. Le nombre total de places permet de limiter les conflits liés à la présence de nourriture.

 

Le distributeur individuel de fourrage

Le distributeur individuel de fourrage est dédié au foin enrubanné. Il permet, grâce à la reconnaissance du cheval par la puce électronique de son collier, de répartir la distribution du foin dans le temps pour que le cheval n'ait pas de périodes avec l'estomac vide malgré le rationnement imposé par la richesse de ce foin qui est particulièrement recommandé pour les chevaux présentant de l'emphysème.

Le paddock d'intégration

Le paddock d'intégration est intégré dans l'écurie active. Il permet au nouveau cheval de faire connaissance avec le groupe avant son introduction au sein de celui-ci.                           

Ce paddock, entièrement dallé, est muni d'un abri de 6X3m. Le nouvel arrivant n'est ainsi pas enfermé dans un box le temps de faire connaissance. La barrière en bois permet aux chevaux de se sentir et de se toucher sans risques.

Ce paddock est mis à la disposition du troupeau quand il n'est pas utilisé pour l'intégration d'un nouvel arrivant.